LE BILAN DES ENCHERES HORLOGERES EN 2016

 Pour L'oeil du marché

C’est au total 235 940 699 $ de ventes réalisées par les principales capitales dans le domaine des montres & horlogerie de collection avec le concours de Phillips, Christie’s, Sotheby’s et Antiquorum, dans l’ordre d’arrivée du classement 2016.

En dehors de ces principales capitales mondiales, nous noterons également l’apport des marchés secondaires comme celui de Paris et Monaco avec son leader Artcurial 5 millions $ mais également les ventes de Christie’s Dubai 6,5 millions $ et enfin Sotheby’s Londres 6,6 millions $, soit au total 18,1 millions $.


Chiffre d’affaires moyen par Maison de vente et par capitale

GR / USD New York Geneva Hong Kong TOTAL
Sotheby’s 18 868 938 10 993 062 16 014 702 45 876 702
Christie’s 17 652 313 32 625 076 25 078 431 75 355 820
Antiquorum 13 369 137 11 024 025 9 111 013 33 504 175
Phillips 59 200 521 44 806 945 104 007 466
TOTAL 49 890 388 113 842 684 95 011 091 258 744 163

les montres de luxe les plus vendues en 2016

PHILLIPS : LE LEADER MONDIAL

Phillips a réalisé en 2016 la meilleure performance sur les deux principaux marchés que sont Genève et Hong Kong avec un chiffre d’affaires cumulé de 104 007 466 $. Grâce à leurs ventes thématiques, le nouveau record du monde décroché en novembre 2016 à Genève pour un chronographe bracelet avec quantième perpétuel en acier signé Patek Philippe à plus de 11 millions $ et la meilleure moisson d’enchères à Genève et Hong Kong, Phillips associé à Bacs & Russo, s’est installé comme l’acteur incontournable des collectionneurs.

CHRISTIE’S : LE CHALLENGER

Si l’on ajoute les ventes de Dubai au chiffre d’affaires de Christie’s, la maison de vente britannique est derrière Phillips avec 82 246 713 $, elle n’en reste pas moins le challenger direct sur les deux places fortes que sont Genève et Hong Kong. En 2016 la meilleure enchère montre de collection chez Christie’s s’est portée sur une montre de poche ancienne avec complications, la Breguet No. 217 vendue 3 333 268 $ lors de la session de mai à Genève.

ANTIQUORUM ET SOTHEBY’S : LES OUTSIDERS

Les deux maisons de ventes sont sous le seuil de 50 millions $ chiffres d’affaires cumulés sur les trois principales capitales mondiales des enchères horlogères, ce qui les place en tant qu’outsiders sur le marché vis à vis des deux leaders principaux. Si Antiquorum et Sotheby’s sont très proches pour leurs ventes de Genève, il faut noter que la maison Sotheby’s se hisse cette année à la première place sur le marché de New York devant Christie’s, ce qui donne une bonne dynamique sur le marché US.

GENEVE ET HONG KONG LEADER SUR LE MARCHE

Dans cette bataille des enchères horlogères, si l’on regarde les chiffres par capitale, c’est bien Genève qui confirme son statut de leader avec 113 842 684 $ suivi de près par Hong Kong à 95 011 091 $, ce qui est plus qu’honorable lorsque l’on connaît les difficultés du marché local au niveau des exportations horlogères suisses l’année dernière.

A noter que les cartes sont redistribuées à Hong Kong, la baisse du chiffre d’affaires de Sotheby’s est notable, alors que cette place était le bastion fort de la maison ces deux dernières années, son éternel rival passe devant largement cette année, à noter aussi la belle réussite de Phillips qui s’octroie la première place pour une première saison.

Si Phillips bénéficie de la dynamique de 2016, la maison Christie’s avec son réseau global et ses équipes sera à l’affût de la moindre erreur tactique de son principal concurrent. Un superbe match en perspective.

NEW YORK : UN MARCHE SECONDAIRE

New York ne bénéficie pas de la dynamique Phillips puisque l’opérateur n’y organise pas de ventes, ce qui confirme une fois cette fois le leadership des deux géants du marché de l’art Sotheby’s et Christie’s, dans l’ordre d’arrivée. La place de New York sur l’échiquier des enchères horlogères illustre bien la position dominante des marchés dits « occasionnels » sur les marchés « sédentaires ».

Si l’on observe le marché de l’art en général, il y a trois grands marchés « sédentaires » qui sont organisés au niveau local depuis plusieurs générations comme Paris, Londres et New York, chacun ayant des spécificités pour la vente de spécialités, comme les livres et Art Déco à Paris ou les ventes de tableaux modernes et contemporains à Londres et New York.

A l’inverse, les marchés dits « occasionnels » où les ventes sont des évènements à date fixes deux fois par an, concentrés sur des spécialités comme l’horlogerie de collection à Genève et Hong Kong ont su tirer avantage de ce format de ventes phares.

LA VENTE AUX ENCHERES LIVE OU DIGITALE

Les impressions de catalogues papiers sont de plus en plus réduites, le digital et toutes les applications développées pour la lecture des catalogues sont nombreuses, ce qui est une direction inévitable pour les maisons d’enchères vers une digitalisation des enchères. Il est plus que probable que ce marché du digital soit en train de révolutionner le monde des enchères, et pas seulement la spécialité des montres, ce qui nous oblige à prendre du recul par rapport aux chiffres d’affaires des ventes physiques.

La dynamique que l’on observe sur les marchés dits « occasionnels » confirme une réelle tendance vers les enchères live comme un événement ou spectacle auquel les uns et les autres aiment participer ensemble de manière traditionnelle.

UN PRIX MEDIAN ELEVE POUR DES MARQUES STARS

Avec un prix médian le plus élevé de cette saison 2016 à 121 480 $, Phillips renforce sa stratégie vers les pièces rares aux enchères, avec plusieurs enchères millionnaires et les deux plus forts résultats pour Patek Philippe et Rolex, les deux marques stars. De son côté, Christie’s avec 54 460 $ aura su jouer la carte de l’innovation avec une belle thématique sur les 40 ans de la Nautilus de Patek Philippe dans toutes les capitales pour les enchères horlogères, y compris Dubai.

Il est à noter que Sotheby’s a fortement diminué son chiffre d’affaires mais aussi son prix médian par montre, en témoigne les 25 985 $ soit la moitié de Christie’s, ce qui est un signe de l’affaiblissement de ce département en 2016.

Tout comme Antiquorum, Sotheby’s n’a pas su cette année 2016 tirer les bénéfices de très belles enchères record, sauf à New York où le prix moyen est de 40 507 $, ce qui est en parfaite adéquation avec les ventes réalisées dans cette ville, en tête devant tous ses compétiteurs.

Prix moyen des montres par Maison de vente et par capitale

PM / USD New York Genève Hong Kong PRIX MOYEN
Sotheby’s 40 507 18 876 18 573 25 985
Christie’s 54 798 64 458 44 124 54 460
Antiquorum 18 020 14 652 21 853 18 175
Phillips 170 537 72 423 121 480
PRIX MOYEN 37 775 67 130 39 243 55 025

GENEVE LA CAPITALE MONDIALE DES MONTRES

Genève reste encore en tête du classement avec un prix moyen de 67 130 $ par montre vendue loin devant Hong Kong avec 39 243 $. Si bien évidemment les ventes de Phillips sont au cœur de l’attraction pour les collectionneurs, il n’en demeure pas moins que leur stratégie de « vente spectacle » est une des raisons de leur succès.

Si les résultats 2016 sont en adéquation avec le marché de l’art, nous observons une baisse en général comme sur les ventes aux enchères dans d’autres secteurs, il sera important de bien suivre cette année les tendances et évolutions du marché, à n’en pas douter Christie’s est un concurrent sérieux pour Phillips.

De leurs côtés, Antiquorum et Sotheby’s ne semblent pas inquiéter les deux leaders du marché, mais les ventes aux enchères sont souvent pleines de surprises et nous allons suivre pour vous l’évolution de ces deux maisons de ventes proches l’une de l’autre tant par le volume d’affaires que le prix moyen par montres.

UN PRIX MOYEN ELEVE POUR LE FUTUR DES ENCHERES LIVE

Si le business model des ventes aux enchères physiques doit évoluer de plus en plus ces prochaines années, je pense de plus en plus que nous allons vers la « vente spectacle » dans lequel nous aurons un prix moyen élevé. Le concept des ventes thématiques ou encore celui des ventes du soir sont un moyen de faire apparaître les différences entre les opérateurs, mais bien évidemment il est facile de dire plutôt que de faire. Parlant de mon expérience personnelle, tout le monde cherche la perle rare avec une estimation juste.

Une seule phrase résume bien le plaisir de la quête de mon point de vue :

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte. » Sir Winston Churchill.

Cette année encore pourrait promettre bien des surprises dans les grandes capitales mais aussi ailleurs comme à Paris, Londres, Monaco ou Dubai, et nous suivrons avec attention pour vous les enchères horlogères sur tous les continents. Notre prochain article tombera un certain 14 février, Saint Valentin oblige nous allons trouver des pépites horlogères prêtes à faire chavirer des cœurs dans l’œil de l’expert!

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0