« Le temps est féminin » : Un nouveau chapitre des enchères horlogères

 Pour L'oeil de l'expert

Si le SIHH vient d’ouvrir ses portes à Genève avec des nouveautés en tous genres, un vent de fraîcheur souffle dans l’univers des montres « vintage » au travers de la sélection de montres présentées aux enchères par la maison de vente Artcurial au Yacht Club de Monaco le 18 janvier prochain, pour cette première vente horlogère de l’année, sous le titre évocateur « Le Temps est Féminin ».

Le concept novateur de la maison Artcurial est de mettre en avant l’univers de la femme dans l’horlogerie à partir du début du siècle dernier, principalement les montres bracelets avec des modèles emblématiques tels que la « cadenas » de Van Cleef & Arpels ou encore la Bulgari « Serpenti », deux pièces phares ayant été portées par des personnages illustres tout au long du XXe siècle, de la Duchesse de Windsor à la légendaire actrice hollywoodienne Liz Taylor.

lot-151-cartier-artcurial
Lot 151 Cartier

Trop souvent délaissé depuis quelques années, l’univers féminin dans l’horlogerie a pourtant joué un rôle crucial dans l’avènement de la montre-bracelet au début du XXe siècle. Si aujourd’hui les hommes collectionnent avec passion les montres bracelets « vintage », ils peuvent en effet remercier les élégantes de la fin du XIXe siècle qui ont lancé la mode de porter sa montre au poignet plutôt de l’avoir autour de son col, comme la petite montre Cartier en émail au début de cette vente.

Cette vente thématique est donc à surveiller de près par les marques présentes de nouveau au SIIH puisqu’elles sont largement représentées dans la sélection qui tourne principalement autour de pièces « vintage » chez Audemars Piguet, Cartier, Jaeger-LeCoultre, Piaget, Vacheron Constantin, Van Cleef & Arpels. Saluons également le concours de chacune d’entre elles dans les recherches qui sont toujours de précieux atouts pour les collectionneurs afin de mieux appréhender les critères de qualité, rareté et provenance.

lot-165-jaeger-lecoultre-artcurial
Lot 165 Jaeger-LeCoultre
lot-167-cartier-artcurial
Lot 167 Cartier
lot-211-vacheron-constantin-artcurial
Lot 211 Vacheron Constantin

Parmi cette liste de marques en tous genres, on retiendra un nom en particulier qui illustre parfaitement le potentiel « vintage » des valeurs féminines dans l’univers Haute Horlogerie ; il s’agit du célèbre horloger-joaillier Piaget dont les créations dans ce domaine sont de plus en plus prisées parmi les collectionneurs.

Lors de la conférence organisée conjointement entre Piaget et Artcurial à la fin de l’année dernière au siège de la maison de vente aux enchères, la directrice du Patrimoine de Piaget, Béatrice Vuille-Willemetz, résumait en quelques mots l’état d’esprit du projet initié par Marie Sana, directrice du département Horlogerie de Collection chez Artcurial.

« Je me réjouis de ce projet. C’est une manière de souligner l’importance de l’horlogerie féminine. C’est dans le registre féminin que notre profession a développé, au niveau de l’esthétique de la montre, le plus de créativité. Dans notre Maison, la montre féminine a toujours été importante. La femme y occupe une place importante. »

A la lecture du catalogue qui comporte près d’une centaine de montres, il est intéressant de noter que la marque Piaget sera sans aucun doute la plus emblématique, loin devant Patek Philippe et Rolex qui habituellement sont toujours sur les plus hautes marches du podium.

lot-179-patek-philippe-artcurial
Lot 179 Patek Philippe

Un enseignement à méditer pour l’industrie horlogère qui profite toujours du prestige des enchères afin de promouvoir l’héritage ses marques. A noter tout de même cette magnifique montre-pendentif de Patek Philippe qui reste une des pièces phares de cette vente, même si le nombre et la valeur sont bien inférieurs aux ventes habituelles et principalement focalisés sur l’univers masculin.

La place du vintage dans l’horlogerie féminine

La maison Piaget est à la fois horlogère et joaillière, il est donc intéressant de se pencher sur les valeurs de cette marque qui s’impose de plus en plus comme une marque « vintage » à part entière avec son propre univers dans lequel les collectionneurs peuvent puiser toute une série de modèles icones comme les célèbres « manchettes » ou encore la « Jacky », des pièces bien mises en valeur dans le catalogue Artcurial.

Parmi cette sélection de de montres Piaget qui regroupe plusieurs styles et époques, il y a des montres qui sont de véritables œuvres d’art, comme cette « manchette » produite vers 1969 en or jaune 18k décorée de plaques de néphrite et lapis lazuli, lot 196, une parfaite combinaison horlogère et joaillière qui illustre bien le travail d’une maison a su si bien mettre en valeur la femme et l’horlogerie de luxe dans les années 60 et 70. Les montres bien illustrées et très largement documentées dans cette section, lots 189 à 196, donnent à ce catalogue une vrai lumière sur la création horlogère et joaillière dans l’univers féminin.

Si les années 60 et 70 ont été une période de transition pour l’industrie horlogère suisse, cette période reste l’une des plus fécondes au niveau artistique pour l’univers de l’horlogerie féminine, si l’on en juge par cette sélection de pièces rares dans le catalogue. Les formes inhabituelles, cassant les codes traditionnels des formes de boîtiers usuels ronds ou carrés, ont donné naissance au poignet des femmes à de véritables œuvres d’art.

Prenant comme source d’inspiration les défilés de Haute Couture à Paris, les designers de Piaget ont su magnifier la montre au féminin pour lui donner toutes ses lettres de noblesses. Dans le catalogue, les nombreuses citations reprises dans l’ouvrage de référence Piaget Horlogers et Joailliers depuis 1874 nous donnent une belle approche de la richesse des créations horlogères dans l’univers féminin.

Une citation d’Yves Piaget illustre parfaitement l’univers féminin dans la Haute Horlogerie, mêlant à la fois le savoir-faire horloger mais aussi et surtout les métiers d’art, la composante essentielle qui pousse chaque nouveau collectionneur vers le monde des enchères.

« Je désirais présenter nos montres et nos bijoux comme des œuvres d’art et ceux qui les façonnent comme de véritables artistes. »

Au travers des pièces choisis par Artcurial, on retrouve ce style qui caractérise la femme qui porte à son poignet une véritable « œuvre d’art ». Mais si Piaget a su magnifiquement être à la pointe de la recherche esthétique dans son travail de la décoration des pierres précieuses ou semi-précieuses, il serait intéressant de bien comprendre le potentiel du « vintage » dans l’univers des montres féminines.

Cette vente thématique est très intéressante puisqu’elle ouvre de nombreuses perspectives pour les marques au-delà de la situation hégémonique de Patek Philippe et Rolex qui eux seuls représentent près des trois quarts du marché dans l’univers masculin. Cette thématique ouvre le débat sur le potentiel de la marque et son héritage dans les pièces « vintage » au féminin afin d’apporter une valeur ajoutée à la marque pour bénéficier de l’impact positif des bons résultats aux enchères.

Les enchères et l’horlogerie féminine de luxe

Si l’on se regarde les statistiques que nous avons effectuées lors du dernier semestre au travers de notre nouvel outil, The Auction Report, on observe que seul l’horloger George Daniels a réussi à prendre la première place du podium lors d’une vente aux enchères. Il ne reste donc que peu de place pour bénéficier de l’effet médiatique des belles enchères dans l’univers des montres vintage.

Souvenons-nous, lorsque les ventes aux enchères de montres bracelets ont débuté au début des années 80, les prix étaient les mêmes pour tout le monde, seule la complication comptait pour les différencier, le reste de l’histoire vous la connaissez aujourd’hui avec Patek Philippe et Rolex qui sont les deux marques stars.

Si l’univers masculin laisse peu de place à la visibilité pour certaines marques horlogères, on notera tout de même que derrière la pluie de records pour Patek Philippe et Rolex, seule la marque Cartier a réussi à briller dans l’univers des femmes avec la fameuse montre bracelet « Tank » de Jacky Kennedy, achetée par la non moins célèbre Kim Kardashian, ce qui signifie bien que la montre de dame rencontre un certain succès qui peut aboutir à un retour média important.

Alors cette petite révolution dans le monde des enchères qui accorde pour la première fois la place aux femmes dans un univers essentiellement « macho » a le mérite d’être signalée comme étant le début d’une longue histoire dans les enchères de montres sous le signe de la femme. Si la montre au féminin a trop été souvent laissée de côté dans la catégorie « bijoux » aux enchères, désormais les choses sont claires avec Artcurial qui la place dans la catégorie « montres ».

Comme un miracle n’arrive jamais seul, le dernier lot de cette vente illustre parfaitement les propos de notre article avec la complication horlogère et poétique « le pont des amoureux » de Van Cleef & Arpels, une véritable œuvre d’art horlogère contemporaine qui résume bien le désir des femmes de porter des montres à complications également, tout en y ajoutant les métiers d’art qui font désormais la singularité du temps au féminin.

GEOFFROY ADER

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0