De la Rolex « Paul Newman » à la vente caritative Only Watch : Les records horlogers au service d’une juste cause !

 Pour L'oeil de l'expert

Nouveau record de vente pour la Rolex Paul Newman

En cette fin d’année, l’altruisme gagne les ventes aux enchères autour d‘une succession d’événements caritatifs de premier ordre. De la Rolex Paul Newman, vendue à un prix record jeudi dernier 26 octobre à New York chez Phillips, à la vente Only Watch qui se tiendra chez Christie’s le 11 Novembre à Genève, ces ventes aux enchères de prestige ont un point commun : mettre les records au service de la charité. Car si la vente record de la Rolex Paul Newman a fait couler beaucoup d’encre, et a généré nombre de superlatifs, il faut surtout saluer la vocation première du geste : servir une juste cause. Une partie du produit de cette enchère record sera en effet reversée à la Fondation éponyme de Paul Newman. Dans le même élan de générosité se tiendra dans quelques jours la vente caritative Only Watch chez Christie’s, événement caritatif de référence pour soutenir la lutte contre la myopathie de Duchenne. Ces ventes aux enchères, aux résultats remarquables et remarqués, prennent un tout autre sens à travers l’élan de générosité de leurs enchérisseurs aux quatre coins du monde. Ces records successifs, qui ont tant fait briller les yeux des amateurs d’horlogerie, sont en mesure, désormais, de faire briller aussi les coeurs.

Hommage à la philanthropie de Paul Newman

La Rolex « Paul Newman » ayant appartenu à l’acteur a été adjugée jeudi dernier à New York pour un montant pharamineux de 17,8 millions de dollars, ce qui fait d’elle le nouveau record mondial pour une montre bracelet aux enchères. La montre a été vendue dans le cadre de la vente de prestige « Winning Icons », organisée par Phillips, qui a rapporté un montant total de 28,8 millions de dollars.

lot-8-rolex-paul-newman-philipps
Lot 8 Rolex Paul newman

Un modèle mythique

Cette Rolex Daytona, spécifiquement conçue pour les sports mécaniques, avait été offerte à l’acteur américain en 1969 par sa femme Joanne Woodward, à l’époque où il tournait « Winning », un film de James Goldstone où il incarnait le coureur automobile Frank Capua. Le modèle Rolex Cosmograph Daytona référence 6239, montre mythique avec son cadran noir et ses trois compteurs blancs, est surnommé la « Paul Newman ». C’est en 1963 sur le marché américain que ce chronographe ultra-précis gagne le nom de Daytona, la marque Rolex étant devenue l’année précédente le chronométreur officiel des 500 Miles de Daytona. Dans les années 80, cette variante avec « cadran exotique » portée par Paul Newman commença à être surnommée Daytona « Paul Newman », acteur dont le parcours personnel est indissociablement lié à cette montre, jusque dans sa vie personnelle puisqu’il dirigera sa propre écurie de course automobile.

Une vie au service de la charité

Une partie des profits de la vente seront reversés à la Nell Newman Foundation, créée en 2010 par la fille de Paul Newman pour faire perdurer l’immense oeuvre caritative de son père. Toujours discret, Paul Newman fut en effet l’un des plus généreux philanthropes des États-Unis jusqu’à sa mort en 2008. Il s’estimait gâté par la vie et oeuvra sans relâche pour redistribuer, se mettant au service des causes qui lui tenaient particulièrement à coeur. Parallèlement à sa carrière d’acteur, il a ainsi consacré sa vie à des oeuvres caritatives, organisant des camps pour enfants malades et aidant financièrement des centres pour personnes en difficulté. Il a notamment créé une marque de produits alimentaires dont les bénéfices sont, aujourd’hui encore, intégralement versés à des organismes de charité pour les enfants. Paul Newman et sa société d’alimentation ont, à ce jour, versé plus de 250 millions de dollars à des organisations caritatives. L’an dernier, 28 millions de dollars ont été distribués à des oeuvres, notamment au réseau Safe Water, créé par l’acteur pour alimenter en eau potable des villages pauvres d’Inde et d’Afrique.

Only Watch, l’événement caritatif horloger

Devenu un événement caritatif horloger de référence au fil de ses sessions biennales depuis 2003, Only Watch mise avec succès sur la générosité des marques horlogères. Ainsi les manufactures s’exposent-elles volontiers au jeu des enchères pour soutenir la cause de la lutte contre la myopathie de Duchenne. Une vente organisée tous les deux ans, placée sous le haut patronage du Prince Albert II de Monaco, dont la 7ème édition se déroulera à Genève le 11 novembre prochain dans les salons de l’Hôtel des Bergues sous le marteau de Christie’s.

La session 2017 est placée sous le signe de la qualité des pièces et de la richesse du catalogue, puisqu’Only Watch 2017 rassemble 52 montres sur 50 lots signées des plus grandes manufactures. Toutes les marques sollicitées ont une réelle valeur sur le marché, qu’elle soit historique, artisanale ou qualitative. Pour la première fois, l’un des deux géants des enchères, Christie’s, sous l’impulsion de son directeur John Reardon, relève le défi avec un impressionnant World Exhibition Tour. L’ensemble des 47 montres faisant le tour du monde pour être présenté au fil d’expositions : Monaco, Bangkok, Singapour, Dubaï, Hong Kong, Taipei, New York, Los Angeles et enfin Genève.

Pour Luc Pettavino, l’espoir est à portée de main

Depuis ses débuts en 2005, la vente caritative Only Watch a permis de récolter plus de 25 millions d’euros au profit de la recherche sur la dystrophie musculaire de Duchenne. Son fondateur Luc Pettavino, Président de l’Association Monégasque contre les Myopathies et organisateur d’Only Watch, expose sa démarche totalement altruiste : « Nous soutenons la recherche fondamentale et la recherche appliquée, en tentant d’amener les projets thérapeutiques le plus loin possible vers le médicament ». Et de se féliciter de l’avancée de la recherche dans ce domaine, notamment grâce aux dons récoltés à travers son association et grâce à Only Watch : « Les travaux de recherche précliniques avancent de plus en plus vite vers des essais thérapeutiques humains ; il y a beaucoup d’espoir maintenant d’arriver à trouver des traitements ».

Notre sélection Only Watch :

lot-4-voutilainen-christies
Lot 4 Voutilainen
La tradition : LOT 4 – VOUTILAINEN

Après les remarquables résultats des horlogers indépendants dans les ventes aux enchères de début de saison, cette montre vient à nouveau illustrer l’excellente dynamique des marques horlogères indépendantes et révèle la quintessence de l’horlogerie indépendante. Le lot 4 de la vente Only Watch est la VOUTILAINEN 28S, en titane, une pièce d’exception équipée d’un rare système de spirale. Ce modèle est la première montre à présenter deux roues d’échappement dans cette configuration, système très efficace qui nécessite moins d’énergie que les échappements traditionnels à lever, offrant ainsi à la montre un gain appréciable en termes de longévité et de stabilité. Le porteur de la montre pourra s’émerveiller en observant les mouvements synchronisés des roues d’échappement.

lot-9-ressence-christies
Lot 9 Ressence
L’innovation : LOT 9 – RESSENCE

Le designer de cette montre, qui a su imposer ses modèles sur le marché des indépendants, n’est pas Suisse, mais Belge. Le lot 9 de la vente, une création de la marque RESSENCE présentée en collaboration avec HODINKEE est un TYPE 12 unique avec un cadran ouvert et un boîtier fritté. Cette montre est une innovation tout à fait particulière puisqu’elle intègre, pour la première fois dans l’histoire de la haute horlogerie, la technique du frittage sur les différentes couches du boîtier. Le frittage est un processus de compactage et de formation d’une masse solide par la chaleur laser. Indices de vert, symbole d’espoir pour la lutte contre la maladie. Cette montre a été conçue sur mesures pour la vente Only Watch et symbolise la recherche sur DMD ; ainsi des indices de vert, symboles d’espoir dans la lutte contre la maladie, ont été ajoutés sur les index de numérotation.

lot-12-patek-philippe-christies
Lot 12 Patek Philippe
L’excellence : LOT 12 – PATEK PHILIPPE

Patek Philippe détient tous les records de Only Watch depuis sa première édition en 2003. Habituée des records, la marque s’expose avec brio et générosité sous le feu des enchères depuis la première édition d’Only Watch en 2003. En 2015, la référence 5016A de Patek Philippe était notamment rentrée dans le top 20 des montres les plus chères du monde à l’occasion de la vente Only Watch, adjugée à Genève par Phillips 7’300’000 CHF, soit plus de dix fois son estimation basse. Une excellente nouvelle pour la récolte de fonds caritative.

Pour cette édition 2017, Patek Philippe propose une rare montre-bracelet référence 5208 Grande Complication créée spécialement pour Only Watch 2017. Constitué de 719 pièces finies à la main dans le respect de la tradition horlogère genevoise, le lot 12 de la vente met en valeur la maîtrise de Patek Philippe dans le domaine des montres à grande complication. C’est l’une des rares montres ultra compliquées dotées d’un mécanisme à remontage automatique.

Elle s’impose comme la première et unique version de ce garde-temps jamais produit en titane, un métal rarement utilisé chez Patek Philippe. Cette pièce unique présente un cadran bleu orné d’un motif en fibre de carbone guillochée à la main, soulignant le rôle de la manufacture en tant que protecteur des rares objets artisanaux.

La manufacture, soucieuse de servir la cause d’Only Watch, offrira également à deux invités privilégiés la visite des ateliers et du musée, suivie d’un déjeuner privé avec Thierry Stern, président de Patek-Philippe. Une grande générosité pour servir une noble cause.

lot-35-czapek-christies
Lot 35 Czapek
L’Entrepreneuriat : LOT 35 – CZAPEK

Son fondateur Xavier de Rocquemaurel, homme de passion, a souhaité faire revivre en 2015 l’un des noms les plus prestigieux de l’horlogerie genevoise : François Czapeck, horloger polonais réfugié à Genève en 1832, fut en effet le premier associé de Patek. En 1845, il crée Czapek & Cie et obtient un succès considérable. Il deviendra l’horloger officiel de Napoléon III. Inspiré d’une montre Czapek des années 1850, le modèle phare de la première collection Czapek & Cie a immédiatement remporté le Prix du public au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève en novembre 2016. En 2017, Czapek & Cie a créé une pièce unique pour Only Watch avec un cadran tout à fait particulier. Un vrai entrepreneur talentueux au service d’une cause noble.

En conclusion, je voudrais remercier tous ces hommes et ces femmes de l’industrie horlogère Suisse qui ont su mettre leur talent au service d’une noble cause. Il n’est pas de plus belle récompense que celle de donner de son temps ou de son argent, afin de rendre ce que l’on reçoit au quotidien dans la passion de la fabrication de plus belles montres du monde.

Un seul regret celui ne pas voir figurer sur la liste des horlogers, le nom de la marque à la couronne, Rolex, qui devrait faire partie de cette sélection Only Watch pour la prochaine édition, sans doute un rêve qui deviendra réalité avec les récents évènements de la Rolex « Paul Newman ».

La philanthropie qui est la pierre philosophale de la marque Rolex au travers de sa Fondation Hans Wilsorf, du nom de son fondateur. Espérons que nous pourrons voir réunis ensemble les deux géants pour la « noble cause » Rolex et Patek Philippe dans la prochaine édition Only Watch 2019.

Un grand merci à Luc Pattevino et à son énergie, sa passion et son enthousiasme qui a fait de cet événement la vente aux enchères de charité la plus importante dans l’horlogerie.

GEOFFROY ADER

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0
aderwatches-blog