MB&F et FP Journe au premier plan des enchères à Hong Kong

 Pour L’oeil du conseiller

Le rapport de l’enchère en partenariat avec

Cette première vente aux enchères de la saison à Hong Kong sous le nouveau leadership de Sam Hines chez Sotheby’s a donné les premières tendances du marché pour les collectionneurs en Asie. Même si la vente était concentrée sur les marques stars Patek Philippe et Rolex, il est très clair que les indépendants sont maintenant de plus en plus présents dans les principales capitales de ventes aux enchères. Parmi les 8 meilleures marques, nous avons FP Journe qui s’affirme comme l’un des principaux leaders sur ce segment de marché de niche.

Une fois encore, à la lecture des résultats nous avons observé des résultats qui donnent lieu à des réflexions intéressantes pour toute la communauté des collectionneurs. Dans ce dernier rapport, nous voyons que tous les indépendants ne sont pas au même niveau et que certaines marques sont plus recherchées que d’autres.

S’il y a un duopole entre Patek Philippe et Rolex dans les enchères horlogères, cette doctrine pourrait s’appliquer également a tout le marché de l’art avec Christie’s et Sotheby’s. Si les deux géants anglo-saxons ont le même terrain de jeu dans chaque capital du monde, leur stratégie sur le segment des ventes horlogères diverge totalement.

Sotheby’s avec un grand nombre de montres présentées lors de dans cette dernière vente aux enchères n’a pas pris l’approche la plus facile pour cibler des prix élevés par montre, il semble néanmoins que les résultats obtenus pour certaines pièces vont bien au delà des estimations de départ dans la catégorie des indépendants.

Marques :

Parmi toutes les marques présentes lors de cette première vente aux enchères de la saison à Hong Kong, FP Journe et MB & F sont clairement les deux indépendants qui ont donné la plus forte impression en termes de résultats. Dans un environnement où le marché primaire a été difficile ces dernières années, nous voyons que la stratégie de ces deux marques pour contrôler le marché secondaire porte désormais ses fruits pour ce qui concerne les enchères, seulement si les maisons de ventes sont sélectives dans leur choix des pièces figurant dans leur catalogue. La sélection est l’élément clé qui engendre de bons prix sur le marché secondaire et parfois même de meilleurs résultats que sur le marché primaire, ce qui était le cas dans cette vente aux enchères pour les pièces rares signées MB & F. En dehors de la fièvre actuelle sur les montres sportives comme la Rolex Daytona et la Patek Philippe Nautilus où les prix atteignent des niveaux records pour des versions en acier de toutes les époques, nous avons remarqué que les montres modernes à complications Patek Philippe ne sont pas aussi demandées qu’elles ne l’étaient il y a encore quelques années.

Statistiques :

Cette première vente aux enchères sous l’impulsion de Sam Hines chez Sotheby’s montre clairement un changement de cap au niveau des résultats obtenus si l’on s’en tient au chiffre global de la vente qui est nettement plus élevé que d’habitude. Ce qui s’explique principalement par la performance des deux marques phares Patek Philippe et Rolex qui représentent une part de marché de plus de 60% sur le total vendu de 17,6 millions USD. Si ces deux marques définissent la part la plus significative du marché des enchères horlogères, il est également intéressant de noter la présence des marques du groupe Richemont dans le haut du classement où elles arrivent en troisième et quatrième position avec A. Lange Söhne et Vacheron Constantin. Si l’on ne peut considérer ces deux marques comme indépendantes, il apparaît très clairement que leur discours sur l’artisanat est lié aux mêmes valeurs que celles des indépendants, ce qui est un élément de différenciation vis à vis de la concurrence.

Analyse :

En regardant attentivement dans les détails la variété des montres présentes lors de cette dernière vente aux enchères, on peut remarquer que certains chiffres parlent d’eux-mêmes pour des modèles spécifiques où les prix finaux sont bien au-dessus de l’estimation initiale. Encore une fois, les résultats ont été impressionnants pour les montres sportives comme la Patek Philippe Nautilus Ref. 5711 / 1A, où le prix final au marteau était presque le double du prix de détail. Si c’est une de ces exceptions sur le marché secondaire aves toutes les montres de sport signées Patek Philippe ou Rolex, il faut également se pencher très attentivement sur les résultats obtenus par MB & F dans la catégorie des indépendants où la Legacy Machine 1 Silberstein et la Destination et Moon Blue se sont vendues au double de l’estimation initiale, ce qui démontre une fois encore la forte dynamique de certains horlogers indépendants aux enchères. Si les pièces sont bien présentées et largement documentées comme dans le dernier catalogue de Sotheby’s avec le soutien et les conseils de la marque, elles produisent le meilleur effet sur la communauté des collectionneurs, ce qui explique ces résultats impressionnants.

aderwatches-expert-watchmaking-paris
MB&F "Legacy Machine 1 Silberstein"
aderwatches-expert-watchmaking-paris
MB&F "Destination and Moon Blue "

Prix :

Si les prix ont été soutenus dans cette première séance d’enchères de la saison à Hong Kong, aucun record du monde n’a été battu mais on peut remarquer que certaines pièces de ce segment se sont très bien comportées comme des modèles spécifiques chez FP Journe. Les deux rares versions de Vagabondage II & III signées par FP Journe ont toutes deux doublé leurs estimations initiales, ce qui illustre parfaitement la nouvelle dynamique sur le marché secondaire des montres de collection. Mais ce n’est pas un hasard si la marque FP Journe pourrait être demain le nouveau benchmark dans cette catégorie, son fondateur ayant compris l’importance de prendre soin de la communauté des collectionneurs pour soutenir les prix sur le marché secondaire. Il y a un an déjà, François-Paul Journe exprimait le souhait de racheter aux enchères des modèles vintage de sa production pour développer une section Montres Certifiées d’Occasion par la marque. C’est la stratégie qui paie avec une vision vers les collectionneurs dans le segment de marché des indépendants. MB & F suit la même tendance avec Max Busser qui est fortement impliqué dans le même segment de marché, ce qui explique également tous ces bons résultats sur ces quelques montres rares.

aderwatches-expert-watchmaking-paris
FP Journe "Vagabondage II"
aderwatches-expert-watchmaking-paris
FP Journe "Vagabondage III"

Marché :

Hong Kong est un marché important pour les indépendants où il y a l’une des plus grandes communautés de collectionneurs. Si nous avons débuté la saison il y a un mois à Dubaï avec des résultats spectaculaires dans de nombreux domaines du marché de l’horlogerie, Hong Kong a clairement démontré que les collectionneurs sont désormais de plus en plus sélectifs et pointilleux sur les montres à choisir parmi les indépendants. MB & F et FP Journe ont clairement affirmé leur leadership dans la catégorie au cours de cette dernière session chez Sotheby’s. L’esprit visionnaire et le sens de l’anticipation au sein de ces deux marques font clairement la différence aux yeux des collectionneurs.

Tendances :

Au travers de ces résultats, nous observons que les collectionneurs deviennent de plus en plus sélectifs dans leurs choix. C’est encore une fois une adéquation difficile à remplir pour les maisons de ventes où c’est toujours le résultat global qui compte plus que la manière dont on peut obtenir le meilleur résultat pour chaque montre. Cela doit changer si nous voulons voir de bons résultats dans les enchères horlogères pour les indépendants. Les Montres Certifiées d’Occasion par la marque sont un nouveau chapitre qui va s’ouvrir bientôt dans l’industrie horlogère, en particulier chez MB & F et FP Journe, il sera donc primordial de faire une sélection parmi les pièces phares des horlogers indépendants dans le monde des enchères.

Recommandations :

Moins veut dire plus dans le monde des enchères traditionnelles. Comment convaincre les nouveaux venus de passer par les ventes aux enchères traditionnelles s’il y a trop de lots ? Ce n’est pas rentable sur le long terme et l’exemple donné par Christie’s et Phillips où ils ont diminué le nombre de lots dans chaque catalogue est le seul valable dans un monde de plus en plus numérique. Bientôt, Sotheby’s rattrapera son retard dans les enchères en ligne, les montres standards et moins rares passeront probablement par le canal des ventes sur internet et seules les plus belles montres seront présentées par le canal des ventes aux enchères traditionnelles. C’est ce que l’on souhaite pour le rayonnement des horlogers indépendants dans les ventes aux enchères.

GEOFFROY ADER

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0
aderwatches-expert-watchmaking-advisor-auctions