Enchères de printemps : le challenge Dubaï vs. Hong Kong !

 Pour L'oeil de l'expert

Pour bien aborder le printemps 2017, la saison de ventes aux enchères redémarre sous un duo de choc pour les enchères horlogères : Dubaï vs. Hong Kong. Dans cette première ville, symbole du dynamisme économique au Moyen Orient, Christie’s a su relever le défi ces dernières années de proposer à chaque vente une sélection riche et variée. De l’autre côté de la planète, la maison de vente spécialisée Antiquorum le pionnier mondial dans ce secteur continue ses séries de ventes Important Modern & Vintage Timepieces avec toujours un large éventail de pièces d’horlogerie, couvrant tous les aspects de la collection, en passant de la pendule aux montres bracelets ou de poche.

De ces deux marchés, nous pouvons retenir des approches similaires dans la mise en valeur des montres de collection. Ces deux places étant des zones stratégiques pour les grandes marques de luxe, elles ont chacune bénéficié d’une forte croissance pour faire naître une nouvelle génération de collectionneurs de montres au niveau local. Si la ville de Hong Kong subit ces derniers temps la crise horlogère, son activité comme lieu pour les ventes aux enchères n’a pas souffert grâce notamment à un nouvel acteur Phillips. Dans le même temps Dubaï s’est développé comme un lieu de vente stratégique pour approcher des nouveaux clients amateurs avec des résultats encourageants.

Les deux ventes se suivront à un jour d’intervalle, ce qui pourra nous donner en ce début d’année les tendances à suivre sur le marché des montres de collection, l’œil de l’expert suivra comme vous avec attention les résultats de cette première sélection Antiquorum et Christie’s.

Montres arabes et chinoises de collection

Antiquorum, Hong Kong le 18 mars : 

lot-127-175

Lot 127

Un satisfecit pour les horlogers indépendants qui figurent dans les catalogues de ventes aux enchères, à l’image de cette belle mécanique horlogère dotée du fameux tourbillon, une prouesse à la fois technique et esthétique. L’horloger De Bethune en est la preuve avec des garde-temps parfois futuristes, telle la référence DB28T de cette vente, modèle qui date de 2010 avec une réserve de marche de 5 jours dans un boîtier de 43 mm. De mon point de vue, il sera intéressant de bien observer son résultat aux enchères, surtout sur un marché comme Hong Kong, place phare des horlogers indépendants depuis 2008. Est. 65 000 – 91 000 $
 
 
 

lot-173-175px

Lot 173

Cette pendulette ayant figurée dans la vente thématique Vacheron Constantin du 3 avril 2005 par Antiquorum, pour célébrer le 250e anniversaire de la célèbre manufacture genevoise, est un exemple de raffinement à la fois pour le travail horloger et joaillier. Ce travail daté de 1925 est le fruit d’une collaboration entre les ateliers parisiens Verger Frères pour le boîtier et la manufacture Vacheron Constantin pour le mouvement. Il est également très intéressant de noter que l’ensemble fut vendu à l’époque par Lacloche, un nom célèbre dans la joaillerie. Sans aucun doute cette pièce sera l’attraction de cette vente, elle reste un exemple du travail conjoint des années Art Déco entre l’univers horloger et joaillier. Le coup de cœur de l’œil de l’expert. Est. 120 000 – 182 000 $

 

Lot 226

Lot 226

Une vente aux enchères sans Patek Philippe est rare de nos jours, alors une fois de plus la palme d’or revient à cette grande complication, répétition des minutes et tourbillon en or rose sous la référence 3939HR. Si Patek Philippe demeure le grand vainqueur des enchères avec tous les records établis ces dernières années pour des pièces vintage, il est néanmoins intéressant de suivre les performances des pièces plus contemporaines qui elles aussi attirent l’œil du collectionneur. Nous suivrons ce résultat avec attention pour vous tenir informé du poumon du marché des montres modernes et de collection. Est. 280 000 – 390 000 $

 

Christie’s, Dubaï le 19 mars :

lot-17-175px

Lot 17

Dans un mélange des genres, Christie’s a réussi à imposer différents styles de montres comme en témoigne cette montre bracelet vintage par excellence, ce chronographe en acier signé Universal, modèle Space Compax, qui témoigne d’une nouvelle demande sur le marché en dehors des ventes phares de Genève, chaque année lors des sessions de mai et novembre. Descendante de la fameuse lignée des Compax depuis les années 1940, cette version plus contemporaine datant des années 1970 est reconnaissable grâce à sa couronne et poussoirs vissés, sa lunette tournante graduée, une montre sportive par excellence. Sans aucun doute une nouvelle manière de débuter sa collection vintage. Affaire à suivre … Est. 5 000 – 8 000 $

 

lot-36-175px

Lot 36

Si le vintage ne représente qu’une partie moindre dans ce catalogue axé principalement sur les montres modernes, il est à noter ce très bel exemplaire de la Rolex Daytona Ref. 6263 en acier avec son cadran oyster ‘Panda’, un must chez les afficionados de vintage. Il est intéressant de noter que cette montre n’a connue à ce jour qu’un seul propriétaire, qui a su conserver ses accessoires d’origines comme l’écrin et la garantie d’origine. On ne rappellera jamais assez aujourd’hui l’importance à la fois de la provenance et de tous les documents qui accompagnent la montre, comme pour attester de son bon état de préservation par le premier propriétaire. A n’en pas douter cet exemplaire saura attirer l’œil de nombreux collectionneurs comme il a attiré l’œil de l’expert. L’estimation de cette montre fera certainement frémir d’envie tous les passionnés de la marque à la couronne. Est. 150 000 – 250 000 $
 
 
 
 
lot-184-175px

Lot 184

Si de nombreux modèles ont attirés mon œil dans cette vente comme par exemple la Audemars Piguet Royal Oak 1e génération, lot 145, le dernier lot de cette vente reste l’attraction numéro de cette session à Dubaï. La référence 2499 signée Patek Philippe reste le Graal pour les collectionneurs de montres vintage. Pour rappel, cette merveille n’a été produite que sur une période de 35 ans en 345 exemplaires seulement, en plusieurs versions dont cette dernière identifiable 2499/100, soit en moyenne 9 produites chaque année. Considérée comme la Ferrrari 250 GTO de la montre bracelet, cet exemplaire présent également la particularité d’être accompagné de ses papiers d’origine de la maison Gobbi Milano, célèbre revendeur à Milan. Est. 400 000 – 600 000 $

Cette première sélection sera intéressante pour tester les tendances du marché en ce début d’année 2017, nous verrons au travers de ces résultats les grandes directions du marché des montres de collection sur des places Dubai et Hong Kong qui sont orientées à la fois vers les montres vintage et modernes. Il est évident que nous ferons le bilan de ces ventes dans le prochain « Oeil du marché » à paraître à la fin de ce mois.

Geoffroy Ader

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0
THE ART OF POETRY IN FANTASY WATCHES